Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fitia-madagascar.over-blog.net
  • Le blog de fitia-madagascar.over-blog.net
  • : Blog de l'association caritative FITIA, fondée à Madagascar par Mme Mialy Rajoelina Razakandisa
  • Contact

Recherche

Archives

Liens

/ / /

Edson A. Kodama (Secrétaire général JCI mondiale 2011), Mialy Rajoelina (First Lady), Kentaro Harada (Président JCI mondiale 2011)

Du 1er au 5 novembre 2011, le 66e Congrès mondial de la JCI (Jeune Chambre Internationale) été organisé à Bruxelles.

Journalistes et quelques membres de la JCI Madagascar. Photo de groupe avec des membres des JCI africaines

Des membres de la JCI Madagascar y ont participé. Il s’agit de :

MOUSSA AMADHY Ezidine (Président National JCI)

RANDRIAMIFIDIMANANA Laza (Deputy President)

ZAFINDRAVAKA Valérie (Sénateur JCI)

RAZANADRAKOTO Herisoa(Sénateur JCI)

RANDRIAMBELOMA Josie (Sénateur JCI)

ANDRIANASOLO Fetra (Directeur National Partenariat et Sponsoring)

RAKOTOARISON Ghislaine (Membre)

FARATIANA Tsihoara (Membre)

PLENARD Farah (Membre)

ASSANY Laure (Membre)

BONANSANS Nadia (Membre)

Maleck CAID Badanni (Membre)

Qu’est-ce que la JCI ?

Historique

La JCI est la concrétisation de la vision d’un jeune ressortissant de St Louis du Missouri (U.S.A). Il s’agit d’Henry Giessenbier. Depuis, le mouvement s’est étendu. La Jeune Chambre Internationale fut créée, au départ, avec huit autres pays en 1944.

De nos jours

La JCI est une Organisation à but non lucratif avec un effectif de 200.000 membres âgés de 18 à 40 ans répartis dans 5.000 communautés dans plus de 100 pays de par le monde. Chaque membre JCI partage la philosophie selon laquelle pour créer des changements positifs, chacun doit s’améliorer lui-même ainsi que le monde autour de nous.

La JCI dans le monde: plus de 100 pays. Une véritable Onu de la Jeunesse qui entreprend

But

Recherche de solutions adaptées aux problèmes particuliers de nos communautés afin de bâtir un monde meilleur, créant un impact mondial.

JCI Madagascar

Le siège social de la JCI situé à Antaninandro Antananarivo

Charles Andriantsitohaina

La Jeune Chambre Internationale de Madagascar (JCIM) a été créée en 1959 par Charles Andriantsitohaina, Sénateur JCI. La filiation définitive a été votée du Congrès mondial à Paris en 1961. Le mouvement apolitique fut en veilleuse durant le régime socialiste, ceci était du à l'idéologie et  crédo de la JCI qui défendait les valeurs opposées.

"Kiki" Razafimbahiny

En 1987 grâce à la solidarité de la Jeune Chambre Economique (JCE) de France et de Suisse, et l'enthousiasme de jeunes Malgaches, en l’occurrence le Sénateur Christian Razafimbahiny, La JCE MADAGASCAR renaît. En 2006, les membres adoptent la nouvelle dénomination de l'organisation. La Jeune Chambre Economique de Madagascar devient alors la Jeune Internationale de Madagascar qui compte, en 2011, 358 membres sur l’ensemble de la Grande île.

Mialy Rajoelina, 4 novembre 2011

La Première Dame de Madagascar, lors de son discours en anglais au Sheraton Brussels

Lors de ce 66è Congrès mondial de Bruxelles, épouse du Président de la Transition a été spécialement invitée à ce titre de "First Lady" mais aussi en tant que Présidente de l’association humanitaire Fitia, qu’elle a fondé en 2010 pour venir en aide aux sinistrés du cyclone Hubert.

Kodama, Mme Rajoelina, Harada

Si l’invitation a émané du Président mondial de la JCI pour 2011, Kentaro Harada, suite à la visite de ce dernier dans la Grande île en septembre 2011, l’organisation de ce déplacement est à mettre aux comptes de la JCI Madagascar.

Irrésistible sourire à la Drew Barrymore, lors de son discours en français, durant la cérémonie de remise des "Awards", le 4 novembre 2011

Hormis deux discours plébiscités -l’un lors d’une réception au Sheraton Brussels, l’autre lors de la soirée de remise des Awards- et une soirée japonaise à Bruxelles, la visite au royaume de Belgique de la Première Dame malgache a été aussi studieuse qu’instructive.

Hôtel Lempiski, Bruges. C'est vraiment ce qui s'appelle mettre la main à la pâte

Il s'agissait de reproduire, avec du chocolat, cette stèle dénommée ATOMIUM, érigée à Bruxelles

Car c’est bien à Bruges, capitale européenne du chocolat, que Mialy Rajoelina a mis la main à la pâte pour apprendre et mettre en pratique les rudiments de la fabrication du chocolat, à partir de la fève de cacao. Juste retour des choses : ce produit constitue l’un des fleurons de l’exportation made in Madagascar.

A présent, quelques photos sur la délégation malgache à ce 66è Congrès mondial de la JCI.

DANS LE METRO BRUXELLOIS

La lectrice belge et le faux aveugle malgache...

Echange de coordonnées

========================================

ARRIVEE SUR LE LIEU DU CONGRES

============================================

LORS D'UNE SESSION

==================================================

TEMPS DE PAUSE

===========================================

FORMATIONS

Omoiyari, un concept japonais proche du "Fihavanana" malgache, n'est pas un vain mot ni un slogan folklorique. Il est étudié et mis en application par toutes les JCI du monde

A présent, une réflexion très personnelle destinée à certains politiciens malgaches: "Be Better" n'a jamais signifié : devenez bêtes. Si l'espoir fait vivre les imbéciles de tout l'univers, l'espérance est omniprésente à travers les actions de ces jeunes de la JCI. Ils étaient plus de 4.000 réunis à ce Congrès mondial de Bruxelles. Mais concernant la Grande île de l'océan Indien, le développement débutera avec l'application de l'héritage laissé par les parents -et même les grands-parents- que deviendront un jour les membres de la JCI Madagascar.

Reportage de Jeannot RAMAMBAZAFY - Envoyé spécial à Bruxelles, Novembre 2011

 

Partager cette page

Repost 0
Published by