Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fitia-madagascar.over-blog.net
  • Le blog de fitia-madagascar.over-blog.net
  • : Blog de l'association caritative FITIA, fondée à Madagascar par Mme Mialy Rajoelina Razakandisa
  • Contact

Recherche

Archives

Liens

9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 22:13

Mialy Rajoelina et Kentaro Harada dans la Commune rurale de Fanandrana


Ce vendredi 9 septembre 2011, la Première Dame de l’Etat, également Présidente Fondatrice de l’association Fitia est descendue à Toamasina, où s’était également déplacé, le Président mondial de la JCI, le Japonais Kentaro Harada. Etape d’une tournée continentale entrant dans le cadre des 50 ans d’existence de ce club de service qui regroupe des jeunes de 18 à 40 ans. M. Harada ayant lui-même 39 ans.


CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS SUR L'ASSOCIATION


Durant cette visite commune, les deux personnalités ont procédé à la visite de l’association « Rayon de Soleil Espoir», prenant en charge des enfants polyhandicapés qui ont bénéficié de divers dons (couvertures, firandises...) de leur parrain qui n'est autre que l'association Fitia. De son côté, la JCI a fait don de moustiquaires anti-paludiques à l’hôpital Be de la ville de Toamasina, tandis que l'association Fitia y a octroyé des médicaments.

 


 

BIOGRAPHIE EN FRANCAIS DE KENTARO HARADA EN CLIQUANT

 


 

Puis, conjointement, Mme Rajoelina et M. Harada et leur suite, ainsi que des membres de JCI Madagascar et JCI Toamasina, se sont déplacés dans la commune rurale de Fanandrana, à quelque 25 kms du grand port de l’Est où ont été prodiguées des consultations médicales gratuites pour les femmes enceintes et une séance de sensibilisation sur le paludisme ou malaria. Des médicaments ont également été offerts par la JCI tandis que l’association FITIA a mis à disposition un véhicule spécialement équipé pour des consultations itinérantes. Ci-après, la transcription intégrale des deux discours de Mialy Rajoelina à Toamasina :

 


Ladies and Gentlemen,

What makes a Nation are the women and men who live in it. A people however could not be left to its own devices but must follow common directives accompanied with various means for success and sustainable development. As regards the latter point, it falls within the scope of the work of private entities such as the JCI and the Association Fitia as well as our respective or common partners.

Today, we just launched a number of activities aimed at achieving this goal. These are actions that lie upon the precept of the JCI: “serving humanity is the noblest work of a lifetime”. But how can we make those we help better if we are not ourselves better? Being better, subsequently, comes along with Love, which is the raison d’être of the Association Fitia.

Our motto “Ny soa atao levenam-bola” sums up this Love of sharing without asking anything in return, an altruism nevertheless driven by empowerment, which consists of lending hand to others so that in turn, they can sustain themselves. We could never substitute ourselves to Providence, nor could we practice Charity that may create a generation of “begging hands”.

But, in order to fight against our common adversary, which is always poverty, all kinds of poverties, we have the obligation to unite so that at least we could alleviate the most flagrant sufferings.

Ladies and Gentlemen,

Words are never enough to address the scope of our joint efforts. Thus, to conclude this brief statement, I would like to thank Mr. Harada, here, for taking the time to be among us today in Toamasina. And it is indeed with Love that he is showing us the way, at his level, to be better and to make others better: setting the example by acting as a thoughtful man while thinking as a man of action. I also would like to extend my most sincere gratitude to our generous partners and donors who all came to understand that Love can make one better. And lastly, as Charles de Montesquieu once said: “Success, in the majority of circumstances depends on knowing how long it takes to succeed”.

Ladies and Gentlemen,

Thank you for your kind attention.


========================================

 

Mesdames et Messieurs

Ce qui fait une Nation, ce sont les femmes et les hommes qui l’habitent. Un peuple, cependant, ne saurait être livré à lui-même mais doit suivre des directives communes assorties de moyens divers pour un épanouissement et un développement humain durable. Ce dernier point relève du ressort d’entités privées comme la JCI et l’association Fitia ainsi que de nos partenaires respectifs, sinon communs.


Aujourd’hui, nous venons de procéder à toute une série d’actions allant dans ce sens, actions reposant sur le précepte de la JCI : « servir l’humanité constitue l’œuvre la plus noble d’une vie ». Mais comment rendre meilleurs les gens à qui nous venons en aide si nous ne le sommes pas nous-mêmes ? Be Better, être meilleur, est, par conséquent, indissociable de l’Amour qui est la raison d’être de l’association Fitia.


Notre slogan « Ny soa atao levenam-bola » résume cet Amour du partage sans rien demander en retour, un altruisme axé, néanmoins, sur l’empowerment qui consiste à aider les autres pour qu’à leur tour, ils se prennent en mains. Nous ne pourrons jamais nous substituer à la Providence, ni pratiquer une charité qui engendrerait une génération de « mains tendues ». Mais, face à notre adversaire commun qui demeure la pauvreté, toutes les pauvretés, nous avons le devoir de nous unir pour, au moins, soulager les souffrances flagrantes.


Mesdames et Messieurs,


Dans le cadre de nos actions communes, il y a peu de place aux paroles. Aussi, pour clore ce bref discours, je tiens à remercier, ici, M. Harada, d’avoir pris de son temps pour être présent, ici, à Toamasina, aujourd’hui. Et c’est bien avec Amour qu’il nous montre la voie qu’il faut suivre, à son niveau, pour être meilleur et rendre les autres meilleurs : donner l’exemple en agissant en homme de pensée tout en pensant en homme d'action. Ma reconnaissance s’adresse également à nos généreux partenaires et donateurs qui ont compris que l’Amour rend meilleur. Et enfin, comme l’a dit Charles de Montesquieu : " Les desseins qui ont besoin de beaucoup de temps pour être exécutés ne réussissent presque jamais".


Mesdames et Messieurs,

Je vous remercie de votre aimable attention.

 

 

Recueillis par Jeannot RAMAMBAZAFY

Partager cet article

Repost 0
Published by fitia-mialy-rajoelina - dans Mialy Rajoelina Actions Fitia
commenter cet article

commentaires